Peinture huile : quels sont les outils nécessaires ?

Des vernis colorés découvertes aux environs de 1400 sont à l’origine de la peinture à l’huile, qui servait d’abord pour la coloration des objets d’intérieur et d’extérieur. Aujourd’hui, cette peinture est très utilisée en art pictural. Si vous voulez suivre des cours peinture huile ou alors vous voulez vous lancer en autodidacte, voici la liste des matériels qu’il faudra préparer :

Les pinceaux

On peut se permettre de dire que le choix des pinceaux contribue à la réussite d’une œuvre. Les soies de porc sont à privilégier pour les gros pinceaux. Beaucoup de peintres préfèrent les pinceaux en martre pour les petits pinceaux. Pour faciliter les mouvements, il est également préférable de choisir des pinceaux à manche long.

Le shaper

Non encore connu des grands peintres du XXe siècle, cet outil est utilisé pour retirer la peinture fraîche. Pratique, il permet une grande précision avec sa forme pointue, arrondie ou plate. On peut s’en servir pour réaliser des sgraffites grâce aux marques qu’ils laissent dans la peinture. Le shaper peut également servir dans la sculpture.

Le couteau à peindre

Le couteau de peintre existe en plusieurs tailles et formes. Il est disponible en version plate, truelle, allongée, arrondie. Cet instrument est utilisé dans la préparation des pigments et de la peinture sur la palette. Il existe aussi des couteaux destinés au nettoyage de la palette. Le peintre peut aussi utiliser le couteau pour épaissir la couche de peinture, racler de la peinture qui dépasse ou encore lisser la surface.

huile-2

La palette

La palette est un outil indispensable que tout peintre qui se respecte doit avoir dans leur boite à outils. Les apprentis qui veulent participer à des cours peinture huile, doivent en posséder une.  La palette sert pour la préparation des pigments, et de la peinture. Fabriquée en bois, elle existe en plusieurs tailles. Certains peintres préfèrent utiliser une plaque de verre qui est beaucoup plus facile à entretenir que la palette en bois.

L’appui-main

L’appui-main également appelé canne permet d’avoir une grande précision sans devoir utiliser la main pour réaliser quelques petites retouches sur la peinture fraiche. L’appui-main est disponible à la vente sur le commerce. Vous pouvez aussi en fabriquer vous-même en vous munissant d’une tige en bambou ou d’une règle, une boule de mousse et un bout de cuir souple. Il suffit de couvrir la boule avec le cuir et le fixer sur l’extrémité de la règle ou de la tige.

Le chevalet

Le chevalet facilite grandement le travail du peintre. Vous pouvez également vous en procurer pour vos cours peinture huile, ainsi vous pourrez travailler avec tout support de n’importe quel format. Il s’agit d’un support trépied à hauteur réglable. On place dessus la toile pour peindre plus confortablement.

Le support

Si vous avez la peinture et les pinceaux, mais vous n’avez pas de support, vous ne pouvez pas travailler. Le support est réalisé en toile de coton ou de lin. En cours de peinture à l’huile, on peut également utiliser des feuilles cartonnées en bloc. Certains peuvent également se servir d’un support  en bois, en matériau dérivé du bois comme le contre-plaqué ou aggloméré.

Nous vous proposons le site web suivant si vous désirez vous lancer dans la peinture à l’huile: http://www.coursbeauxarts.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *